Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 04:59

                                                                DSCF2945

 

 

                                       

Nous avons reçu, durant la semaine dernière, une dizaine de mail, autant d'appels et de messages téléphoniques nous demandant des nouvelles de nos vendanges, de nos vinifications... Venus d'amis, de clients, de gens charmé par nos vins et  notre travail,  de lecteurs de ce blog ( cela parait toujours extraordinaire mais des inconnus nous lisent). Comme nous ne pouvons, faute de temps répondre individuellement nous le faisons collégialement et cela nous flate l'ego de savoir que bien du monde se préoccupent de nos aventures viticoles.

 

Tout s'est passé en douceur... Ce fut même un étonnement jour après jour que de sentir le doux climat de septembre. Excepté un week end où nous avions réunit pas mal de copain qui ont rougit sous les assauts du soleil, le reste des vendanges a connut un climat doux, sans précipitations et sans excès. La météo est essentielle dans ce genre d'activité. Lié au ciel et aux étoiles le vigneron est une incessante sentinelle tant les dangers venus des cieux menacent sa pérennité. La sécurité de l'emploi est un concept assez flou dans nos métiers....

 

Douceur des vinifications qui ne se sont pas emballés ( du moins pour l'instant). Le raisin est arrivé en cave régulièrement pendant quinze jour avec bien évidemment une légère accélération la deuxième semaine. Journées parfois éreintantes car levé vers 5 heures et douché vers 20 heures pour participer à l'amical repas qui clôture chaque journée. Moments d'échanges avec les pots, en l'occurrence, cette année,  nos amis corse venus nombreux nous donner la main,  nos amis  locaux toujours fidèles à cet esprit Languedocien, universel et méme des parisiens : c'est vous dire.   D'ailleurs ne  se souvient on pas généralement at vitam des vendanges et du régiment ( pour les plus vieux), en tout cas on en parle et reparle pendant des années... Cela devient rapidement mythique et l'on se targue, à la moindre occasion, de les avoir faites.... Cela doit être d'un chic dans les repas en ville.

 

 

Les vins avancent, fermentent, se peaufinent, chauffent harmonieusement et sous l'oeil attentif du vigneron les vinifications mesurés, réfléchis suivent leurs cours.. On ne devrait pas tarder à presser les premières cuvées et, cela promet... Bien que la récolte en quantité soit moindre il semblerait que la qualité soit optimale à la dégustation des premiers jus encore un peu sucré... On a tellement envie de découvrir ce qui nait sous nos yeux. Se ne sont que des effluves en rentrant dans la cave. Déjà sur le parvis vous sautent au nez la fraîcheur du rosé, ensuite en rentrant les blancs vous charment et c'est les rouges plus puissants dans une odeur enivrante mélé au gaz carbonique qui vous  font sentir que vous y êtes en plein. C'est les vendanges :  période béni sous des cieux cléments. Les matins lumineux de septembre et les soirées encore douce après un dur labeur - car cela reste dur -  nous rappelle à la passion de nos métiers. C'est une période d'enthousiasme le matin, de grande fatigue le soir.... Heureusement le vin est là pour redonner du courage à nos convives. Bientôt, on goûtera plus sérieusement les premiers résultats d'une année de travail. Une chose après l'autre car nous sommes à l'école de la patience. On se hâte lentement et l'on montre à nos vendangeurs ce qu'il y a derrière une bouteille de vin, du moins en partie, on lève un peu le voile de cet éternel mystère...

 

La vie est intense à Cadablès, aprés les Corses nous recevons actuellement les responsables d'un site de vente en ligne, aujourd'hui,  un journaliste, avant hier un exportateur et des particuliers... ça bouge. Il va falloir envisager, juste après,  un peu de repos, un peu de vacances car se profile déjà la prospection commerciale d'octobre, la taille et tous les petits détails que l'on remet systématiquemment après vendange. 

 

L'essentiel est fait, on verra ensuite... On a fait du vin en 2012 à Cadablès, l'avenir est en marche... Rien ne sert de parler. Quelques images,  en espérant avoir, chers amis, répondu à vos interrogations et puis, après tout, vous n'avez qu'a passer car  la cave reste ouverte quelques jours par semaine ou sur  RV . A ce sujet nous allons à l'automne faire des portes ouvertes entre un voyage à Paris et un autre en Belgique, et cela,  en plus du reste... Il me semble que je parlais de repos un peu plus haut. Il va falloir s'y contraindre. A bientôt.... Les photos :

 

 

       vendanges-2012      les photos Cadablès                       vendanges-2012

Repost 0
Published by cadables
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 06:24
Domaine de Cadablès : premiere generation de vignerons défricheurs. Album - vendanges-2012

Je ne sais par quel bout prendre le sujet. Il y a tellement à dire… On me demande de nous présenter: Christine et Bernard Isarn vignerons indépendants en Languedoc, potiers céramistes pendant des années, 4 enfants...

La tête au ciel, les pieds sur terre, tout sauf des hurluberlus ? Enfin, il me semble.Voilà : j’ai trouvé, des idéalistes. Des qui ont envie de créer leur monde intérieur. Il en reste plus que ce que l’on croit.

          C’est parti:

Voilà huit ans, alors que nous étions artisans d’Art nous décidons de nous reconvertir dans le vin. Au hasard des chemins de traverse nous achetons un endroit, un lieu. 25 ha de terres, 6 de vignes et un mas typique Languedocien avec l’honnête ambition d’y installer un domaine et d’y faire du vin….. Le lieu est merveilleux, chargé, vues imprenables sur la plaine surplombée d’un volcan, parsemée de sources discrètes. Un terroir, un caractère, un esprit. Nous voilà envoutés… On fonce sans réfléchir. Seulement l’endroit est quasi à l’abandon et il va falloir tout refaire du sol au plancher, des vignes à la cave sans compter qu’en vignes et en vinif nous sommes pour ainsi dire, complètement néophytes. Après tout la vie est faite de transformations, de défis, de folies…

                                        Ce fut, c’est, une aventure absolument incroyable avec des hauts, avec des bas. De grandes euphories en désespoirs jamais vraiment profonds nous avons trouvé notre voie. C’est le cœur et non la raison qui nous l’a dicté. En quelques sorte une manière de fonctionner assumée depuis déjà longtemps… Un Combat de gladiateur face aux éléments, face aux mépris, à l’incrédulité, aux acidités humaines … La marche en avant à la conquête de notre absolu…

                                              Puis de belles, de merveilleuses rencontres... De coup de mains en solidarité nous avons désormais restructuré notre domaine et pouvons depuis cinq ans proposer des vins sur les trois couleurs issus d’un terroir que nous trouvons exceptionnel (argilo calcaire, basaltique). On trouve toujours ses enfants exceptionnels. Tout en équilibre, en  élégance, en retenu et en pudeur.

Tout cela rend fier et humble car il y a toujours un Everest à gravir. C’est le sel…


 

 

On fait du vin à Cadablès. Quatre cuvées. Un rosé et un blanc élégants, minéraux, sur le fruit. De cinsault et grenache en rose et de terret en blanc. Quant aux rouges, plus sérieux, le « chemin à l’envers «  tout en gourmandise, croquant de syrah, grenache et carignan et, un pur terroir concentré de complexité en Carignan  identitaire et d’un soupçon de syrah issu du meilleur de Cadablès, le «  Champs de pierre ».


 


 

Nous accueillons à Cadablès, beaucoup de Parisiens d’ailleurs. Durant la saison, d’avril à décembre dans notre maison de charme conçue pour partager des instants et nous secourir quand la finance corollaire du moral descend en chute libre. L’agriculture est un métier  coûteux. On ne va pas ici, rentrer dans les détails. Simplement vous donner envie d’en savoir plus car, au gré du temps nous racontons tout cela sur notre blog  ( auquel vous pouvez adhérer ), vous donner envie de nous goûter (c’est l’expression), de nous visiter, de s’intéresser à nous, première génération de vigneron indépendants de Cadablès . Sortez des sentiers battus et venez  voir les iconoclastes du Languedoc et prenez avec nous « les chemins à l’envers»

 

D’ailleurs, et, heureusement,  nous ne sommes pas les seuls et les copains sont toujours là quand la bise siffle, quand les hivers se font rigoureux ou les étés arides. Et puis ensemble on est tellement mieux et c’est, au sortir, toujours dans un éclat de rire autour d’une bouteille que nait la profondeur. L’imbécile nous appelle des concurrents. S’il savait, ô combien nous partageons cette foi qui renverse tout sur son passage.


 

Ici, loin des lumières de la ville la porte ne se referme vraiment jamais. Il y la vie recréé dans ce lieu, les mains dans la matière, en contact du réel. On a l’intelligence au bout des doigts, les mains rugueuses, les tripes ovales et le cœur joyeux.

 

Tout avance et nous avons musicalisé cet été lors de soirées lumineuses.  Une lueur apparaît.  Le 2012 arrive ! C’est incroyable toute cette belle énergie, cette vie retrouvé. On fait du vin. On a envie de le hurler, de le danser, de le chanter afin que tous sachez la sueur, la passion, l’abnégation, le plaisir et le bonheur qu’il y a derrière une bouteille de vin. Et puis, merci à Jacques de nous laisser vous l’affirmer…

Allez zou, je vous colle une bise et vous donne notre adresse. On sait jamais ça peut servir…

 

                    Christine et Bernard Isarn Vignerons indépendants

                                   Domaine de Cadablès 34 Gabian

Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...
Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...

Domaine de Cadablès... Le temps des vendanges... millésime 2012...

Repost 0
Published by - dans album
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 14:48
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.
vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.

vues prises par Alain Reynaud lors de notre soirée " vins et musique " au Domaine de Cadablès... Les vins de Caadablès les musiciens de l'Apemm.

Repost 0
Published by - dans album
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 15:08

 

 

                                                          IMG 2508

 

 

                                 C'est avec une grande euphorie que nous avons reçu samedi soir nos amis musiciens à Cadablès. L'idée était de rapprocher la musique et le vin dans un lieu unique pour une soirée estivale .. Cette soirée concluait un stage musical organisé par l'Apemm ( école de musique moderne de Béziers) .

 

                                 Autour de tapas et d'un verre de Cadablès,  plus de 120 personnes ont été charmées par le talent des jeunes stagiaires. La magie du lieu, l'ambiance festive des soirs d'été, le léger vent dans les arbres, les lampions, la fontaine, la musique, l'amitié ont créé une alchimie et nos convives étaient visiblement heureux d'étre là....

 

                    Ce fut une réussite et pour conclure cette belle initiative les professeurs musiciens ont remplacé leurs élèves pour nous jouer une partie de leur répertoire.

 

                   Ceci n'est qu'un début et, le 9 aout,  on réitère à Cadablès pour une autre soirée musicale  qui sera le point d'orgue d'un deuxième stage musical à L'Apemm.

 

                 Ici tout est tranquille, loin des lumiéres de la ville on découvre un vin, des musiciens. On sympathise, on rit, on joue, on trinque, on vit....

 

              N'hésitez pas, en tout cas, à nous contacter si vous désirez vous joindre à nous pour le 9 aout car à Cadablès le Languedoc est authentique...

 

 

                                               IMG 2499

 

                                                                      IMG 2374

 

IMG 2404

Repost 0
Published by cadables
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 05:59

IMG 1755

 

                                                               Comme ils ont 20 ans et la téte pleine de réves auquels le commun des mortels n'a pas accés. Comme ils ont le temps et qu'ils sont légéremment anti conformiste et,  pas qu'en théorie. Comme ils n'ont pas encore bouclé leur tour du monde interieur. Comme ils n'ont pas envie d'etre trop commun. Commme ils aiment la vie, les amis, le bon vin... ils ont décidés d'acheter un bateau et de retourner vers leur enfance, vers l'ile merveilleuse où gamin ils ont connut la félicité de la solidarité, de la simplicité, de la fraternité... Un autre paradigme...

 

 

                                                            Comme il s'agit de mes enfants j'étais trés fier et un peu inquiet. Finalemment on s'inquiéte plus des autres que de soi. Avec des connaissances sommes toutes limités en matiére maritime et, aprés s'etre fait quelques frayeur dans le golfe du Lion nos fiers marins en herbes ont embarqués d'Agde la grecque pour Portigliolo Corse du Sud courant juin.

 

                                                             Ils n' en étaient pas à leur premiére aventure. Déjà,  petit,  nous les avions habitués aux changements parfois hasardeux, aux rencontres insolites, aux projets iconauclastes. Ils étaient partis en décembre au Maroc en Saxo. Rémi s'était tapé l'Australie en stop. Et puis,  tout ce que je ne sais pas et qui maintenant me rassure...

 

                                                           Le pitalugue, fréle esquif, muni d'une dérive, d'une cabine, pas trés haut sur l'eau méme plutot bas a  pour avantage d'avoir un prix raisonnable. Pour le reste il n'apprécie pas le démontage maritime et le vent en excés.  C'est l'ami Thierry qui, par référence au grand Pagnol, a trouvé le nom du bateau. Le pitalugue : navire mithyque et Pagnolesque qui n'est jamais sorti de Toulon tant sa conception ubuesque le faisait chavirer à la moindre tentative de navigation. ( en tapant pitalugue on trouve une vidéo mémorable).

 

                                                          Les voilà donc lachés par leur parents inconscient dans l'Hérault fleuve Languedocien rejoignant la méditerrannée. Le départ et la  mise à l'eau, commme une mise en bouche fut impressionnant.

 Porté par le courant du fleuve le Pitalugue filait à toute allure en dépassant de fier vaisseaux de bourgeois le surplonbant de quelques métres. Nous,  nous courrions sur les quais tout excité de voir notre marmaille s'encanailler avec les flots. Lorsque ils atteignirent cette zone du fleuve qui n'est plus tout à fait le fleuve et pas encore la mer le gros bateau les grilla. Zone trouble de mélanges aquatique dans lequel le Pitalugue s'entremelat les pinceaux et parti cahin caha vers un horizon incertain.

 

 

                                                       Aprés on est rentré à Cadablès desexcité en attendant les nouvelles du front. Tranquillemment de port en port, en cabotant il furent à Marseille. Avec toutefois le Rhone qui les poussa si loin qu'ils ne revirent les cotes que plus tard dans la journée pour constater qu'entre eux et le bord on y voyait des pétroliers. Le soir de cette longue traversé la bonne mére veillait sur eux. Les jours suivant et pour cause de tempéte le Pitalugue resta boqué dans les calanques, aux Ambiez... Puis ce fut la riviera et enfin la traversé. Antibes  / Calvi. 33 heures de navigation, des dauphins en cascade, une baleine un peu prés et plus grande que le bateau et, au matin,  le Monte cinto dans le lointain , doucemment, merveilleusemment, calmemment la corse se dévoile aux téméraires. C'est beau, c'est grand, c'est magnifique. L'aventure commence à l'aurore de chaque matin.....

 

 Depuis, les cotes Corse déroulent leur granit devant leurs yeux emerveillés... Il va falloir refaire le "chemin à l'envers" mais cela est une autre histoire que l'on retracera plus tard. Le deal étant qu'ils soient de retour avant les vendanges car leur main d'oeuvre est précieuse au domaine.

 

            De Cadablès à Portigliolo il y a la mer... voilà 8 ans lors de notre retour c'était une montagne à franchir.. Désormais l'on fait des aller retour, sans nostalgie mais heureux d'étre là, d'etre ici, d'etre ici ou là. Ca y est, on a tous en nous du corse et du Languedoc et, c'est tant mieux....

 

          A cadablès,  l'été commence aprés un printemps capricieux qui nous donna tant de travail. vive l'été, les animations, les soirées dégust. , les concerts.. On espére aussi un grand succés,  à l'image du Pitalugue,  fréle esquif nous conduisant vers nos idéaux.

 

            Le Pitalugue vogue..................

 

 

                    IMG 1722

 

                                                                          IMG 1789

 

 

          

 

                                                          

 

 

                                                         

Repost 0
Published by cadables
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 07:42
12/05/2012 08:41:56
Cadablès, Marseille, Ajaccio, Portigliolo

 

 

DSCF2100

 

                Nous Avons retrouvés la Corse avec beaucoup d'émotion... C'est toujours l'émotion qui est au coeur des choses dés que l'on évoque l'ile. Merveilleuse, unique, humaine.. Et quel acceuil.

 

                L'idée était au départ de proposer à nos amis, à nos contacts, à nos anciens clients de découvrir nos vins au travers de trois soirées dégustation. A la découverte de Cadablès. De potier en corse à vigneron en Languedoc..

 

                Ce fut un succés incroyable. Nous avions, pour l'occasion loué un camion et sommes revenus à vide. Les vins ont plu... C'est un euphémisme . ...Soirées incroyable où nous avons revu tant et tant d'amis, de relations, méme des tétes nouvelles venus voir les potiers vignerons.    

 

                Le quai du petit monde, chez Héléne, nous a, entre autres,  ouvert ses portes. C'est un endroit unique où l'on ne peut que sentir l'ame. Méme les plus réfractaires y ressentent une onde de je ne sais quoi d'immatériel. Une certaine idée des autres, de l'amitié.. On se sent chez soi, dans le fond , on l'est.

 

Il y a en nous, désormais, une partie corse mélée à nos racines Languedocienne, c'est inaliénable... Voilà 8 ans que l'on est revenu pour entreprendre ici, à Cadablès, notre défi persnnel... La corse est présente dans nos téte comme pour nous donner la force, le caractére que nécéssitte nos idéaux... Souvent dans les vignes, à tue téte je chante des machins insulaire avec un brin de nostalgie. Pas de regret, de nostalgie... Les tranches de vies de se style donnent une force incroyable. Toutes ces merveilleuse rencontres, ces défis relevés. On est à la fois les potiers et les vignerons qui visiblemment ont laissé vers Portigliolo un souvenir intense.  Une certaine idée de l'intégration et de la fraternité. Il faut l'oser pour  le comprendre 

 

 Cette semaine a était aussi l'occasion de revoir Porto et Ota,  et de visiter , nos amis agriculteurs, oléiculteurs, loueurs de cabanes-tentes et acessoiremment poéte.  Tout  se passait pas trop mal pour eux et,   ils se sont entichés d'une oliveraie familaile à l'abandon. Par passion, par idéal,  ils y ont cultivés les olives, fait de l'huile et, désormais propose à la location estivale des cabanes-tentes dans l'oliveraie.. Le Porto coule au bas de la propriété et vous étes à 15 minutes de la mer. Magnifique, authentique, vrai. Tout simplemment,  vrai et, je dois rajouter  pour etre honnéte: lumineux...  Oliveraie de l'Ancone à Ota.

 

Et puis,  il y a eut tous ce que l'on à pu voir.. Je pense à Bérangére,  notamment , mais pas que.... Bérangére c'est " A l'ombre du Clocher " prés de Calvi quelle officie avec son Corse de mari et loue des chambres d'hotes.. Ce ne sera que partie remise car désormais nous reviendrons plus souvent... Cadalès a avancé nous libérons du temps...

 

Merci à Guy, Claudine, Michéle, Frank, Sylvie, Katia, Bernard, Héléne, Véro, Hysope de leur acceuil et de leur participation dans l'organisation de tout ce mic mac.  Et puis, ne surtout pas oublier de nommer ( le Corse est succeptible) " LE CHEMIN DES VIGNOBLES " caviste à ajaccio où l'on trouve les vins de Cadablès ainsi qu'au  " quai du petit monde sur la plage de Portigliolo où se méle une foule authentique, bigarré, fort sympathique, un peu folklo, en tout cas hors du commun et de la banalité ambiante et mondialisé. C'est nos amis et on les aimes. ...

 

             Le retour à Marseille, à 6 heures,  sur le pont du ferrie ou personnes ne mets les pieds à cette heure, les calanques au loin, le port qui s'approche, des paquebots à droite à gauche.. Tient la bonne mére.On débarque, on roule et on retrouve notre port d'attache.... Serein.

 

 

 

                                             corse-2012  Les photos                                              corse-2012

 

Repost 0
Published by cadables
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 06:14
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo
Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo

Cadablès / Marseille/ Ajaccio/Portigliolo

Repost 0
Published by - dans album
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 09:34

 

 

 

 

                                                           cadablès vue

 

 

 

                             Ce projet est parti d'une folle ambition : faire du vin dans un lieu magique. Alors que nous étions Potier Céramiste en Corse du Sud où nous connaissions un vrai succés, nous avons décidés, mus, certainement par notre désir d'absolu et notre idéal, de changer radicalement de vie, de devenir vigneron.

 

                            La route fut longue, semé d'embuches, de rencontres lumineuses, de déceptions, d'énormes joies, d'émotions intenses. Dérriere un vin, un vrai vin, il y a toujours un vignron et une histoire, souvent merveilleuse. Le vin est une aventure, le vin est une rencontre.

 

                            Ce fut notre cas, tombés en admiration devant ce lieu, nous rachetons en 2004 une batisse en trés mauvais état et des vignes plus ou moins à l'abandon. Un projet à gros potentiel.

 

                            A force de tenacité, de volonté, de travail nous vinifions depuis 2008 le terroir unique de Cadablès et, sommes devenus comme nous le souhaitions : vignerons indépendant.

 

                         L'histoire est belle car nous ne sommes que le maillon d'une chaine. La première pierre fut posé ici aux alentours de 1550. A moins que le site fut habité bien avant. On le suppose car il existe, plus bas,  des vestiges d'une villa gallo romaine et, il n'est pas rare de retrouver sur nos terres des monnaies datant d'avant JC.

 

                        Nous sommes en Languedoc mythique, lieu rare et secret avec des vues impressionnantes sur la plaine, un volcan surplombant le mas. Les sources des collinnes  sourdent ici ou là. La rencontre de l'eau et de la pierre.

 

                       Notre prédécesseur immédiat, Cristobàl, avait un peu délaisssé le travail des vignes et des batiments pour la chanson et les joies de la convivialité poussés à leurs paroxysme. Ainsi nous avons du, pour adapter les batiments à la modernité et les vignes à la culture y fournir un gros effort de restructuration.

 

                       L'histoire des hommes va ainsi et nous produisons désormais du vin à Cadablès. Du haut de son nuage notre ami Cristobàl doit chanter à tue téte la renaissance du lieu. Lieu où était installé un chai et un moulin à huile jusqu'au année 50.

 

                      Les vignes actuelle ont été planté vers les années 60 et vinifié en copp comme c'était l'usage dans ces années. Ce n'est que depuis 2008 que Cadablès réexprime la complexité, la fraicheur, la gourmandise, l'équilibre de son terroir unique à travers des vins.

 

                    Conscient d'etre les dépositaires d'un relais que nous devrons passer, nous nous efforçons de pereniser une certaine idée du Languedoc, une certaine idée du vin, du terroir, de l'acceuil, de la convivialité et de l'Art de vivre. L'Esprit Cadablès, l'Esprit du Sud... En espérant étre les premiers de plusieurs générations de vignerons sur ces terres vouant un culte à l'hédonisme.

 

 

        Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à venir découvrir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cadables
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 06:18

bernardAprès le légitime affolement du début où nous pensions que tout serait prés en peu de temps, les maturités se sont ralentis et les vendanges durent depuis fin aout.

 

En soit, cela nous a laissé le temps de vinifier tranquillement, sans stress, tout en réflexion, en douceur... Il ne nous reste qu'une partie du blanc - un tardif- a rentrer.

 

Le climat a était de la partie, parfois un peu chaud mais dans l'ensemble fort correct et agréable tant pour le vendangeur que pour le raisin. Nous faisons des métiers aléatoires ponctués de grand périples et de belle joies.... La vendange et un bonheur, un aboutissement... Encore hier soir, sous les étoiles les rires de nos jeunes retentissaient. Vive le 2011.

 

Visiblement 2011 sera grand. Avec un bel équilibre, avec paradoxalement des vins moins forts, avec de belles acidités..... Bel état phyto du raisin ramassé " pile poil ", vinifié tranquillement... On est ravis de l'année.

 

Grande évolution pour nous qui apprenons, qui découvrons, qui désirons toujours mieux faire, améliorer et découvrir ce merveilleux terroir... Cette année, encore de belles journée pour arriver à boucler le tout. On a parfois fait de 5 heures à 21 heures, quasi non stop. L'épuisement certain soir sans aucun regrets. Aller au bout des choses et se sentir dans son élément, libre et vigneron...

 

La lassitude les derniers jours - il ne nous manque qu'une journée de vendanges et les vinifs qui suivront.... a vrai dire, un peu las à la fin. comme un besoin de changer d'air. Bientôt le repos ..

 

Afin, de plus nous dévoiler, nous organiserons, je pense, fin octobre, un ou deux jours portes ouvertes, où vous pourrez venir déguster et voir notre domaine.

 

Voilà en quelques mots les impressions de la période, si importante, où toute notre énergie est concentré sur un seul et unique but - Vous donner de la joie lorsque vous ouvrirez, vous dégusterez un Cadablès"...

 

A bientot, ici où là....... Vive le vin et l'amitié.

Repost 0
Published by cadables
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 05:26

Durant le primtemps nous avons créé, devant la cave, une place. Une place sur laquelle trone une fontaine. De là, la vue s'allonge à travers vigne jusqu'au chateau de Cassan. La nature, les pierres. Ici, tout est tranquille... Cette place, au cours de la premiére

à était baptisé " la place des chemins à l'envers "

DSCN0254

 

 

Depuis, sur la place des chemins à l'envers, les vendredis d'été, quand le soleil décroit , nous présentons à nos convives, nos vins, notre travail , autour d'un buffet. L'ambiance, l'ame du lieu ressortent incontestablemment et l'amitié, la convivialité, le bonheur d'étre ensemble rajoutent au tableaux une touche de vérité. En quelque sorte : " l'esprit Cadablès  " car, derriere nos vins se dévoile un terroir, des cépages qui, cultivait dans le sens de la nature, ne peux qu'étre un exhausteur de bonheur.... De la joie liquide.

 

 

Nos amis, nos copains, nos contacts et,  leurs amis, leurs copains, leurs contacts   seront toujours bien venus ici, là où le Languedoc s'expriment. Vous avez qu' a nous contacter afin que l'on vous invitent à venir partager quelques momments d'authenticité autour de la fontaine un verre à la main....

 

 

N'hésitez pas à nous faire signe et, nous vous convierons d'une façon ou d'une autres à découvrir notre lieu et nos vins....

 

Ici tout est tranquille et la porte est toujours ouverte aux découvreurs.....

Repost 0
Published by cadables
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Domaine de Cadablès vigneron indépendant
  • Le blog de Domaine de Cadablès vigneron indépendant
  • : vigneron indépendant en Languedoc nous vous présentons ici notre Domaine et nos activités. Vins, vigne, maison de charme dans Domaine viticole ( location estivale).
  • Contact

Recherche

Liens