Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 04:59

                                                                DSCF2945

 

 

                                       

Nous avons reçu, durant la semaine dernière, une dizaine de mail, autant d'appels et de messages téléphoniques nous demandant des nouvelles de nos vendanges, de nos vinifications... Venus d'amis, de clients, de gens charmé par nos vins et  notre travail,  de lecteurs de ce blog ( cela parait toujours extraordinaire mais des inconnus nous lisent). Comme nous ne pouvons, faute de temps répondre individuellement nous le faisons collégialement et cela nous flate l'ego de savoir que bien du monde se préoccupent de nos aventures viticoles.

 

Tout s'est passé en douceur... Ce fut même un étonnement jour après jour que de sentir le doux climat de septembre. Excepté un week end où nous avions réunit pas mal de copain qui ont rougit sous les assauts du soleil, le reste des vendanges a connut un climat doux, sans précipitations et sans excès. La météo est essentielle dans ce genre d'activité. Lié au ciel et aux étoiles le vigneron est une incessante sentinelle tant les dangers venus des cieux menacent sa pérennité. La sécurité de l'emploi est un concept assez flou dans nos métiers....

 

Douceur des vinifications qui ne se sont pas emballés ( du moins pour l'instant). Le raisin est arrivé en cave régulièrement pendant quinze jour avec bien évidemment une légère accélération la deuxième semaine. Journées parfois éreintantes car levé vers 5 heures et douché vers 20 heures pour participer à l'amical repas qui clôture chaque journée. Moments d'échanges avec les pots, en l'occurrence, cette année,  nos amis corse venus nombreux nous donner la main,  nos amis  locaux toujours fidèles à cet esprit Languedocien, universel et méme des parisiens : c'est vous dire.   D'ailleurs ne  se souvient on pas généralement at vitam des vendanges et du régiment ( pour les plus vieux), en tout cas on en parle et reparle pendant des années... Cela devient rapidement mythique et l'on se targue, à la moindre occasion, de les avoir faites.... Cela doit être d'un chic dans les repas en ville.

 

 

Les vins avancent, fermentent, se peaufinent, chauffent harmonieusement et sous l'oeil attentif du vigneron les vinifications mesurés, réfléchis suivent leurs cours.. On ne devrait pas tarder à presser les premières cuvées et, cela promet... Bien que la récolte en quantité soit moindre il semblerait que la qualité soit optimale à la dégustation des premiers jus encore un peu sucré... On a tellement envie de découvrir ce qui nait sous nos yeux. Se ne sont que des effluves en rentrant dans la cave. Déjà sur le parvis vous sautent au nez la fraîcheur du rosé, ensuite en rentrant les blancs vous charment et c'est les rouges plus puissants dans une odeur enivrante mélé au gaz carbonique qui vous  font sentir que vous y êtes en plein. C'est les vendanges :  période béni sous des cieux cléments. Les matins lumineux de septembre et les soirées encore douce après un dur labeur - car cela reste dur -  nous rappelle à la passion de nos métiers. C'est une période d'enthousiasme le matin, de grande fatigue le soir.... Heureusement le vin est là pour redonner du courage à nos convives. Bientôt, on goûtera plus sérieusement les premiers résultats d'une année de travail. Une chose après l'autre car nous sommes à l'école de la patience. On se hâte lentement et l'on montre à nos vendangeurs ce qu'il y a derrière une bouteille de vin, du moins en partie, on lève un peu le voile de cet éternel mystère...

 

La vie est intense à Cadablès, aprés les Corses nous recevons actuellement les responsables d'un site de vente en ligne, aujourd'hui,  un journaliste, avant hier un exportateur et des particuliers... ça bouge. Il va falloir envisager, juste après,  un peu de repos, un peu de vacances car se profile déjà la prospection commerciale d'octobre, la taille et tous les petits détails que l'on remet systématiquemment après vendange. 

 

L'essentiel est fait, on verra ensuite... On a fait du vin en 2012 à Cadablès, l'avenir est en marche... Rien ne sert de parler. Quelques images,  en espérant avoir, chers amis, répondu à vos interrogations et puis, après tout, vous n'avez qu'a passer car  la cave reste ouverte quelques jours par semaine ou sur  RV . A ce sujet nous allons à l'automne faire des portes ouvertes entre un voyage à Paris et un autre en Belgique, et cela,  en plus du reste... Il me semble que je parlais de repos un peu plus haut. Il va falloir s'y contraindre. A bientôt.... Les photos :

 

 

       vendanges-2012      les photos Cadablès                       vendanges-2012

Partager cet article

Repost 0
Published by cadables
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Domaine de Cadablès vigneron indépendant
  • Le blog de Domaine de Cadablès vigneron indépendant
  • : vigneron indépendant en Languedoc nous vous présentons ici notre Domaine et nos activités. Vins, vigne, maison de charme dans Domaine viticole ( location estivale).
  • Contact

Recherche

Liens