Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 05:59

IMG 1755

 

                                                               Comme ils ont 20 ans et la téte pleine de réves auquels le commun des mortels n'a pas accés. Comme ils ont le temps et qu'ils sont légéremment anti conformiste et,  pas qu'en théorie. Comme ils n'ont pas encore bouclé leur tour du monde interieur. Comme ils n'ont pas envie d'etre trop commun. Commme ils aiment la vie, les amis, le bon vin... ils ont décidés d'acheter un bateau et de retourner vers leur enfance, vers l'ile merveilleuse où gamin ils ont connut la félicité de la solidarité, de la simplicité, de la fraternité... Un autre paradigme...

 

 

                                                            Comme il s'agit de mes enfants j'étais trés fier et un peu inquiet. Finalemment on s'inquiéte plus des autres que de soi. Avec des connaissances sommes toutes limités en matiére maritime et, aprés s'etre fait quelques frayeur dans le golfe du Lion nos fiers marins en herbes ont embarqués d'Agde la grecque pour Portigliolo Corse du Sud courant juin.

 

                                                             Ils n' en étaient pas à leur premiére aventure. Déjà,  petit,  nous les avions habitués aux changements parfois hasardeux, aux rencontres insolites, aux projets iconauclastes. Ils étaient partis en décembre au Maroc en Saxo. Rémi s'était tapé l'Australie en stop. Et puis,  tout ce que je ne sais pas et qui maintenant me rassure...

 

                                                           Le pitalugue, fréle esquif, muni d'une dérive, d'une cabine, pas trés haut sur l'eau méme plutot bas a  pour avantage d'avoir un prix raisonnable. Pour le reste il n'apprécie pas le démontage maritime et le vent en excés.  C'est l'ami Thierry qui, par référence au grand Pagnol, a trouvé le nom du bateau. Le pitalugue : navire mithyque et Pagnolesque qui n'est jamais sorti de Toulon tant sa conception ubuesque le faisait chavirer à la moindre tentative de navigation. ( en tapant pitalugue on trouve une vidéo mémorable).

 

                                                          Les voilà donc lachés par leur parents inconscient dans l'Hérault fleuve Languedocien rejoignant la méditerrannée. Le départ et la  mise à l'eau, commme une mise en bouche fut impressionnant.

 Porté par le courant du fleuve le Pitalugue filait à toute allure en dépassant de fier vaisseaux de bourgeois le surplonbant de quelques métres. Nous,  nous courrions sur les quais tout excité de voir notre marmaille s'encanailler avec les flots. Lorsque ils atteignirent cette zone du fleuve qui n'est plus tout à fait le fleuve et pas encore la mer le gros bateau les grilla. Zone trouble de mélanges aquatique dans lequel le Pitalugue s'entremelat les pinceaux et parti cahin caha vers un horizon incertain.

 

 

                                                       Aprés on est rentré à Cadablès desexcité en attendant les nouvelles du front. Tranquillemment de port en port, en cabotant il furent à Marseille. Avec toutefois le Rhone qui les poussa si loin qu'ils ne revirent les cotes que plus tard dans la journée pour constater qu'entre eux et le bord on y voyait des pétroliers. Le soir de cette longue traversé la bonne mére veillait sur eux. Les jours suivant et pour cause de tempéte le Pitalugue resta boqué dans les calanques, aux Ambiez... Puis ce fut la riviera et enfin la traversé. Antibes  / Calvi. 33 heures de navigation, des dauphins en cascade, une baleine un peu prés et plus grande que le bateau et, au matin,  le Monte cinto dans le lointain , doucemment, merveilleusemment, calmemment la corse se dévoile aux téméraires. C'est beau, c'est grand, c'est magnifique. L'aventure commence à l'aurore de chaque matin.....

 

 Depuis, les cotes Corse déroulent leur granit devant leurs yeux emerveillés... Il va falloir refaire le "chemin à l'envers" mais cela est une autre histoire que l'on retracera plus tard. Le deal étant qu'ils soient de retour avant les vendanges car leur main d'oeuvre est précieuse au domaine.

 

            De Cadablès à Portigliolo il y a la mer... voilà 8 ans lors de notre retour c'était une montagne à franchir.. Désormais l'on fait des aller retour, sans nostalgie mais heureux d'étre là, d'etre ici, d'etre ici ou là. Ca y est, on a tous en nous du corse et du Languedoc et, c'est tant mieux....

 

          A cadablès,  l'été commence aprés un printemps capricieux qui nous donna tant de travail. vive l'été, les animations, les soirées dégust. , les concerts.. On espére aussi un grand succés,  à l'image du Pitalugue,  fréle esquif nous conduisant vers nos idéaux.

 

            Le Pitalugue vogue..................

 

 

                    IMG 1722

 

                                                                          IMG 1789

 

 

          

 

                                                          

 

 

                                                         

Partager cet article

Repost 0
Published by cadables
commenter cet article

commentaires

snoring cures 13/02/2014 09:18

I think this is the best way to spend our summer. I envy you guys! It was a nice experience for me to go through your experiences in and at sea. All the best for your efforts!

salem jean jacques 02/07/2012 21:56

suis passé la semaine dernière et je vous ai dévalisé de 2 bouteilles....pour voir,pardon pour boire.J'étais qq.jours dans ma belle famille à Fouzilhon et nous avons un peu conversé.Ce fut un
plaisir de déguster et je ne manquerai pas de vous rendre une nouvelle visite,cela vaut le détour!!
A bientôt

Présentation

  • : Le blog de Domaine de Cadablès vigneron indépendant
  • Le blog de Domaine de Cadablès vigneron indépendant
  • : vigneron indépendant en Languedoc nous vous présentons ici notre Domaine et nos activités. Vins, vigne, maison de charme dans Domaine viticole ( location estivale).
  • Contact

Recherche

Liens